Blog

Comme une envie criante
de tout partager

L’agence qui valait 2000 marques

par Ruben Landsberger | le 27 juin 2018

Nomen fête en juin la création de sa 2000e marque lancée sur le marché, et développe toujours des innovations pour conjuguer données et créativité, sur un terrain de jeu mondial ! 

Grâce à un logiciel qui permet de combiner des mots de façon aléatoire, Marcel Botton, expert en créativité invente ses premiers noms de marques. Les clients arrivent, un marché est né et avec lui le Naming. Marcel Botton fonde Nomen. Si  « Nomen » n’est pas un nom patronymique, l’agence est toujours, 37 ans après sa création, une entreprise indépendante, leader sur ce marché en Europe. L’agence compte désormais une trentaine de salariés, toutes générations confondues (juristes, chercheurs, data designers, graphistes) et un réseau de linguistes de toutes nationalités qui collaborent avec les entrepreneurs à toutes les étapes de la construction de l’identité de leur société.

Aujourd’hui cette success story continue, Nomen accompagne les entreprises (des start-up aux multinationales), leurs évolutions, leurs innovations, et à travers elles, les changements de la société.

Des grandes sagas entrepreneuriales aux créateurs 2.0 

Dans les années 90 et 2000, l’heure est aux grandes sagas entrepreneuriales, aux produits phares et aux médias incontournables. Nomen invente Chérie FM, Wanadoo, Vivendi, Vinci, Safran, Arcelor. On mange un yaourt Kid (Danone) ou des Frit’Up (Mc Cain). On roule en Clio (Renault) et on se parfume des parfums Yvresse (YSL), Ultraviolet (Paco Rabanne), etc.

Viennent ensuite les marques liées à l’évolution de la mobilité (Vélib’), à l’apparition de nouveaux services publics (Pôle Emploi, ADEME, Monum’), à de nouvelles façons de consommer (Vestiaire Collective) et à l’émergence de nouveaux acteurs (Nexity).

Nomen est l’agence référente pour les grandes dénominations sociales et travaille aussi en co-création avec des créateurs de start-up pour leur permettre de s’installer sur un marché ou d’évoluer à l’international. Ses équipes interviennent pour faire émerger des noms fédérateurs pour des plateformes, produits ou services innovants, dans tous les domaines (mobilité, distribution, BTP, services publics, santé, médias, etc.).

À l’heure où le grand public souhaite plus de transparence et de créativité de la part des marques, ou parfois s’en détourne pour des raisons environnementales ou sociales, Nomen accompagne aussi des groupes qui repositionnent leur identité en faisant évoluer leur modèle de production ou en développant un fonctionnement plus « agile », s’inspirant alors de l’image des start-up ou des enseignes indépendantes.

« Les marques inventent de nouvelles choses, de nouveaux mots ou de nouveaux sens aux mots »
Marcel Botton dans Créateurs de noms, Marcel Botton et l’aventure Nomen. Jean Watin-Augouard. Dunod

Les dernières pépites de l’agence

Évocation d’une personnalité ; acronymes ; emprunts aux langues gréco-romaines, anglo-saxonnes ou rares ; création ; jeu sur les lettres ; chaque nom résulte d’un cheminement qui permet d’identifier les fondamentaux d’une marque, de cerner son territoire, d’effectuer les contrôles linguistiques et juridiques indispensables, d’optimiser son référencement et enfin, d’accompagner son déploiement sur l’ensemble de ses canaux d’expression et sur ses marchés d’implantation.

 

Parmi les dernières sorties 2018, Nomen a crée ARKANCE, une structure holding chapeauteant les activités numériques du groupe Monnoyeur, ANDJARO pour la start-up OuiTeam, en pleine évolution à l’international, ORIZEA, une nouvelle prestation de l’Agirc et l’Arrco pour accompagner les personnes âgées. Nomen a aussi créé, entre autres, WULO, une plateforme « équitable » de chauffeurs de taxi, PREMYS et FLOWELL pour accompagner l’innovation dans les domaines de la déconstruction et de la mobilité, EVEROAD, une plateforme pour simplifier la relation entre expéditeurs et transporteurs routiers. Enfin Nomen a imaginé ORIANE une plateforme d’orientation permettant de soutenir et de faciliter l’orientation des franciliens et la mobilité pour la Région Île-de-France. D’autres créations sont en cours.

À la conquête des données : data mining et communication interculturelle

Nomen et NomenLAB n’ont eu de cesse d’élaborer de nouveaux outils pour accompagner les évolutions liées à la création et à la protection des marques et pour s’adapter à un marché toujours mouvant. Utilisant son accès privilégié à plusieurs centaines de bases de données de marques enregistrées dans le monde, Nomen explore en temps réel les opportunités de marques et de noms de domaines libres, ce qui permet de démultiplier et d’enrichir la création en prenant en compte les codes de l’univers de référence et les zones géographiques ciblées.

Récemment, Nomen a créé Panoramark®, un service de naming « lowcost » pour s’adapter aux besoins et budgets des petites entreprises. Au delà de ces outils de datamining, les équipes Nomen collaborent avec + de 1000 linguistes répartis dans 120 pays et parlant plus de 80 langues, du breton au baoulé en passant par l’hindi.

Ce large réseau d’experts unique dans l’univers du naming permet de vérifier l’acceptabilité des noms, logos et signatures de marque, d’éviter les faux-pas linguistiques et d’installer des identités pérennes, à l’international.

Crédits photos : de.wikipedia.org/wikicheriefm.frparis.blog.lemonde.frcolas.com/freveroad.com