Le mot # 37 : twerk

par Jérôme Chiavassa-Szenberg | le 12 mars 2015

UNEtwerk

Le twerk est une danse caractérisée par des mouvements déhanchés et prononcés de… l’arrière-train du danseur. Le dictionnaire Oxford Dictionary le rattache à l’anglais américain familier. C’est un mot qui est défini comme : Dance to popular music in a sexually provocative manner involving thrusting hip movements and a low, squatting stance. « Danser sur de la musique populaire de manière osée et provocante en faisant des mouvements de hanches et en s’accroupissant » (traduction Wikipédia, cf. sources infra).

Sensuelle, évoquant l’acte sexuel, cette danse s’est développée dans le mouvement Hip-Hop dans les années 2000. Elle est apparemment inspirée de danses africaines traditionnelles (mapouka, soukous). Sans pousser davantage la genèse de cette danse, intéressons-nous ici à l’étymologie du mot twerk. A son sujet, deux propositions sont avancées.

La première en fait une combinaison des mots anglais twist et jerk, désignant deux formes de danse.

Le twist (ang. to twist « tordre, se tortiller ») était très populaire dans les années 60. Très simple, le twist consiste à « tortiller en rythme son bassin (et son arrière-train), les bras à demi pliés accompagnant le mouvement, avec alternativement une jambe tendue et l’autre en flexion, voire décollée du sol ». Le jerk, apparu aussi dans les années 60, toujours aux Etats-Unis, « se danse sans contrainte, en bougeant les hanches, les bras et les jambes. »

De ce point de vue, le twerk serait donc une danse héritant des caractéristiques de ces deux danses.

Le dictionnaire Oxford propose quant à lui une autre étymologie qui met plus en avant le postérieur du danseur. En effet, l’étymologie retenue vient du verbe anglais to work. Le complément d’objet « fesses » ou « cul » serait sous-entendu : il s’agit de « le(s) » bouger. Citons le blog du dictionnaire OxfordThe most likely theory is that it is an alteration of work, because that word has a history of being used in similar ways, with dancers being encouraged to « work it”. « La plus probable explication est qu’il s’agit d’une altération de “work”, car ce mot a auparavant été utilisé de façon similaire : les danseurs étant encouragés à « le bouger » ».

La question est alors de savoir d’où viendrait le t au début du mot. Le blog déjà cité y voit la trace d’un mélange de work avec twist ou twitch, ce dernier mot pris transitivement désignant justement to jerk sharply and briefly « avoir un mouvement incontrôlé du corps, bref et net ».

Ainsi « twerker », si le lecteur nous accorde cet anglicisme, signifierait se remuer le popotin en tortillements brefs et saccadés.

Pour finir, nous vous proposons une vidéo trouvée sur Youtube si vous rêvez de devenir un-e expert-e (version femme / version homme, selon les goûts) :

https://www.youtube.com/watch?v=p7j4PJh1i6U

Quant à savoir si cela est réellement propre à réveiller le désir sexuel ou correspond à une forme d’érotisme, cela ne relève pas d’une recherche étymologique, et nous renvoyons chacun à sa propre expérience en la matière pour en décider…

Autres sources :

  • http://en.wikipedia.org/wiki/Twerking
  • http://en.wiktionary.org/wiki/twerk