Actu

Comme une envie criante
de tout partager

Nouvelles matières – quand style rime avec écologie

par Lucie Naturel | le 3 décembre 2018

Présente dans nos placards depuis des décennies, la basket est un accessoire de mode incontournable. Néanmoins, à l’image de l’ensemble du secteur de l’habillement, la basket pollue. A l’heure où la question environnementale préoccupe chaque jour un peu plus les esprits, plusieurs marques se demandent comment créer, produire et vendre des milliers de modèles tout en minimisant l’impact sur la planète.

Voici un petit topo sur les marques pionnières et les matières innovantes à travers l’exemple de la basket, qui réconcilie préoccupations écologiques et consommation.

Les pionniers du made in recycling

 

L’un des précurseurs en la matière est le géant Adidas. En collaboration avec l’ONG Parley for the Oceans, Adidas a proposé des baskets composées à partir de plastiques pêchés en mer : le fil, la semelle, les lacets et le chausson sont ainsi confectionnés avec onze bouteilles.

Veja – avec la fondation Surfrider Foundation Europe – est également dans la tendance de la mode durable. La marque franchit le pas avant Adidas en proposant des baskets 100% recyclées. La couleur océan du modèle et les imprimés de la semelle sensibilisent le consommateur sur la protection des océans par des motifs de bouteilles en plastique et des mégots de cigarette, fléaux qui dévastent nos mers.

Les Français dans la tendance

  

Ector plaide aussi la cause environnementale avec des sneakers éco-conçues et tricotées made in France. Le petit plus, chaque basket est entièrement recyclée… et recyclable ! La collection Sneak-Up utilise des fins de série de tissus afin d’éviter le gâchis de matières et la surproduction.

Dans la même lignée, le tout jeune français Ubac lance une collection de baskets en laine recyclée 100% naturelle et française, lavable en machine à 30°C. Mais il faut patienter jusqu’en février 2019 pour recevoir sa paire du fait de la jeunesse du projet ! Et pour chaque commande passée, Ubac s’engage à planter un arbre.

Des matières improbables …

 

Plus exotique, la marque Gumshoes présente des baskets en chewing-gum recyclés. Afin de dépolluer Amsterdam de ses chewing-gums, les créateurs réutilisent un kilo de gomme issu des rues de la capitale néerlandaise pour produire une paire. Cette initiative à de quoi faire sourire, mais il ne faut pas oublier que le chewing-gum est le deuxième polluant urbain après les mégots de cigarette.

Côté cuir, des créateurs se questionnent sur l’usage de matières servant d’alternative au cuir animal. Carmen Hijosa  s’est par exemple inspirée de l’artisanat des Philippines du tissage de feuille d’ananas pour produire le textile Pinatex. La marque Juch s’en sert pour ses baskets véganes.

Autre matériau étonnant, le cuir de raisin. Tout droit arrivé d’Italie, cette innovation s’appuie sur la viticulture et le savoir-faire italien. Le cuir de raisin créé par Vegea, réutilise la peau du fruit pour servir de tissu aux futures collections du géant H&M.

Affaire à suivre 😉 .

Crédits photos :

Uk.businessinsider.com/adidas

Parismatch.be/actualites/environnement

News.adidas.com/

Leparisien.fr/societe/ector

Leparisien.fr/economie/baskets-made-in-france-en-laine-recyclee

Futura-sciences.com/tech/actualites/technologie-gumshoe

blog.la-pigiste.com/juch

Vegeacompany