Actu

Comme une envie criante
de tout partager

Et si on parlait marques de cosmétiques bio ?

par Mélany Patte | le 30 octobre 2018

Grandes tendances des dernières années, les produits bio se font petit à petit leur place dans le cœur des consommateurs. Ces derniers se soucient désormais davantage de la composition des produits, de leur provenance, et réclament une certaine transparence de la part des marques. Si c’est le cas sur le marché alimentaire, un autre secteur est de plus en plus ciblé : les cosmétiques. Selon le baromètre de l’Agence Bio/ CSA, en 2017, 43% des Français ont déclaré avoir acheté au moins un produit cosmétique ou d’hygiène bio au cours de l’année.

Avec le développement d’applications tel que QuelCosmetic ou encore Yuka, les consommateurs ont désormais la possibilité de savoir ce que contiennent réellement leurs produits de beauté fétiches, et ainsi connaître les risques pour leur santé. Si certains étaient déjà conquis par les produits bio, ces applications permettent aux plus sceptiques d’entre nous de s’interroger. Et si on s’intéressait de plus près à ces produits meilleurs pour la santé et qui émergent sur le marché ?

 

Les marques haut de gamme :

Lorsque l’on dit bio on pense souvent qualité des produits, alors quel meilleur exemple pour parler de ces cosmétiques que de commencer par les marques plutôt haut de gamme du marché. Dans cette catégorie on retrouve notamment Patyka et Dr. Hauschka.

Patyka est une maison de cosmétique bio 100% Made in France. Elle est créée en 2002 et est la première marque de cosmétiques à être certifiée bio (Ecocert) dans le monde. Patyka propose une sélection de crèmes visage, de crèmes anti-âge et de soins du corps dont les prix sont globalement compris entre 20 et 80 € et que vous pouvez vous procurer en pharmacie et en ligne.

 

Les marques accessibles :

Soucieux de rendre leurs produits sains et naturels accessibles à tous, certaines marques, comme Avril, Pulpe de Vie ou encore FUN’ETHIC, ont décidé de proposer des prix abordables sans pour autant impacter sur la qualité.

Prenons l’exemple de la marque Avril : Loin du cliché du bio = cher, cette marque propose une large gamme de maquillages, crèmes pour le corps, shampooings, et savons certifiés bio, grâce à une absence de publicité, d’égérie et un refus de développer des échantillons coûteux et peu utiles. Alors pour allier bio et petit porte-monnaie, il n’y a plus à hésiter, ces marques sont faites pour vous !

 

Les marques de distributeur :

Il est désormais assez simple de se procurer des produits de cosmétique bio lorsque l’on fait ses courses dans les supermarchés. En effet, les marques de distributeurs certifiés bio commencent à remplir nos rayons. On y retrouve des marques comme Monoprix Bio, ou encore Naturalia Beauté Bio et Biocoop beauté, pour les magasins spécialisés.

Concernant Monoprix Bio, les gammes sont pour le moment peu développées mais malgré tout en pleine expansion grâce à la forte demande de ce type de produit. Cependant, la qualité de ses marques dites MDD, ne fait pas toujours l’unanimité même si elles proposent des bons rapports qualité-prix.

 

Les marques scientifiques :

On retrouve également beaucoup de marques plus « scientifiques », appartenant souvent à des laboratoires comme Weleda ou mettant en avant l’aspect technique de leurs produits comme Melvita.

Weleda est une marque internationale créée il y a plus de 90 ans à l’initiative d’un groupe de médecins et de pharmaciens. Le laboratoire Weleda élabore des médicaments, préparations pharmaceutiques et soins cosmétiques naturels. Ses produits sont généralement compris entre 10 et 40 €.

 

Les marques de grands groupes :

Enfin, si les grands groupes de cosmétiques sont encore peu présents sur ce marché bio, ils commencent cependant à distinguer son intérêt. C’est notamment le cas de l’Oréal qui a lancé début Octobre sa marque La Provençale Bio.

Cette nouvelle marque comprend pour le moment 12 produits (sérum nuit, gel douche, déodorants, huile de beauté, etc.). Elle traduit une volonté de la part de l’Oréal de travailler en local pour développer une ligne certifiée bio aux doux parfums du sud. Même si ce nouveau lancement peut surprendre de la part du groupe français, elle n’est finalement que la continuité de leur stratégie entamée en 2006 avec le rachat de Sanoflore, spécialiste des huiles essentielles bio vendues en pharmacie. La Provençale Bio est donc désormais disponible en grandes et moyennes surfaces, pour un prix tout à fait abordable allant de 4 à 15 €.

 

Maintenant que vous avez eu un petit aperçu des marques existantes sur le marché des cosmétiques bio, nous vous laissons le soin de choisir celle qui vous conviendra le plus. Ce qui est sûr c’est que votre peau vous dira merci !

 

Crédits photos :

pharmacieduherisson.com

twitter.com/avrilbeaute

manuelamiro.com/beauty

venus-is-naive.com

unsplash.com

leparisien.fr