Actu

Comme une envie criante
de tout partager

Douce France : la tendance du made in France

par Delphine Winicki | le 26 avril 2018

Etal de fromages français

Et non, on ne vous parlera pas de Charles Trenet aujourd’hui mais bien de notre cher Hexagone, car la France et ses symboles sont devenus de véritables inspirations pour les marques !

Pourquoi le made in France, c’est tendance?

Au-delà du chauvinisme national, avoir un nom très français et produire en France suggère implicitement de grandes valeurs aux consommateurs d’une marque. La France est souvent associée à un savoir-faire, une qualité particulière, réputée pour son artisanat d’antan et ses manufactures, sa dentelle de Calais, ses soieries lyonnaises… Aujourd’hui, il s’agit également d’un engagement économique : produire en France évite la délocalisation et permet d’impulser de l’argent dans son pays. A l’heure où les grandes marques de l’industrie de la mode sont critiquées pour leur exploitation humaine dans les usines textiles et plusieurs années après l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, le local incarne une démarche marketing plus éthique. Désormais, le consommateur peut mettre un nom et un visage sur les ouvriers qui travaillent dans l’usine de production. De plus, une proximité plus forte avec le client se ressent à travers la distribution des produits qui se veut plus sélective. Ces marques délaissent souvent les magasins de grande distribution pour des boutiques propres et un site internet.

Une impulsion gouvernementale

Les hommes politiques français ont bien compris l’enjeu du made in France car il valorise l’économie et des initiatives nationales. On se souvient tous de la photo célèbre d’Arnaud Montebourg en marinière Armor-Lux faisant la promotion du made in France.

Moins connue, Business France, agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française, contribue à la même dynamique et à exporter le modèle français à l’étranger en accompagnant les entreprises à l’international. Elle s’occupe de la mise en relation de compagnies françaises avec des partenaires commerciaux dans plus de 70 pays.

Arnaud Montebourg en marinière en une du Parisien

Quand la France devient une marque

Plus de 11 500 marques déposées à l’Institut National de Propriété Industrielle (INPI) comportent le mot « France » et le terme « français » est présent dans plus de 3000 marques ! De quoi laisser libre champ à de nombreuses possibilités. Pour n’en citer que quelques unes : Le Matelas français, Mug in France, Le Slip Français, Mon Petit Polo Français. Souvent au-delà du nom franco-français, c’est un univers graphique qui est proposé, une architecture de marque construite autour d’une production locale hexagonale.

S’il y en a bien un qui joue sur la vague du made in France, c’est bien Le Slip Français ! Un nom descriptif mais efficace : on comprend évidemment qu’il s’agit de slips produits en France avec tout le savoir-faire associé. Quant au logo, il reprend la cocarde tricolore de manière stylisée avec au centre, un slip. Les noms des modèles s’inspirent parfois de prénoms français comme Marius, Gontran ou encore Lionel. Même la boutique physique reprend les codes du made in France, son innovation a payé, elle a remporté l’or au Grand Prix Stratégies du Design 2018 en Architecture commerciale / Réseaux / Points de vente.

D’ailleurs, ces magasins sont eux aussi très intéressants d’un point de vue naming, ils jouent sur le nom du quartier ou de la rue et conservent un esprit très français. A Paris, on note un « Mon Slip, ma Bastille », « Abbesses ton slip » ou encore « Saint Germain des Slips ». A l’intérieur, le logo est mis en valeur et surtout des détails bleu blanc rouge se remarquent : les slips en présentoir sont agencés de manière à faire ressortir ces couleurs et sont vendus dans des boites bleues.

L’ensemble de l’univers graphique reprend des symboles français.

Boutique Le Slip Français

Les symboles français se font une place auprès des marques

Pour se distinguer, certaines marques jouent la carte du made in France de manière plus évocatrice, en reprenant des emblèmes français, de la République ou bien des villes très célèbres. Sur l’INPI, on retrouve par exemple plus de 14 000 marques comportant le nom « Paris » et 280 marques avec le mot « coq ». Quand on vous dit que le made in France a le vent en poupe ! Les symboles sont plus ou moins évidents et parfois les allusions assez subtiles, on pense notamment à Un coq dans le transat, Le Tricolore, Le Gaulois, 1789 CALA, Bleu de Paname…

La marque Un Coq dans le Transat se démarque en développant un véritable univers français autour de produits pour la maison et le jardin. Rien que le nom de la marque est très parlant : il reprend l’image du coq gaulois qui provient d’une légende selon laquelle Vercingétorix aurait envoyé un coq, symbole de combativité, à Jules César qui lui aurait servi en dîner ! Le chef gaulois affligé par cet affront lui assène alors une défaite militaire humiliante. L’univers créé par Un Coq dans le transat est axé sur le made in France. Dans sa charte, la marque l’annonce clairement : « Nous aimons la France et elle nous le rend bien. Nous avons la chance d’avoir des terres somptueuses qui attirent beaucoup de touristes, une implantation géographique exceptionnelle au coeur de l’Europe, profitons en pour valoriser notre Made in France. Nous avons encore beaucoup de choses à faire, soyons unis pour défendre nos savoirs. ». Bien évidemment, ces valeurs se retrouvent dans les couleurs du logo, bleu et rouge mais aussi sur les supports de communication de l’entreprise qui prône cette qualité et fabrication française. A l’appui, leur mascotte, Dédé, Supercoq est déclinée dans une vidéo qu’on ne résiste pas de vous faire découvrir.

 

Une chose est sûre : le made in France a encore de beaux jours devant lui et s’avère prometteur pour l’univers qu’il décline autour de la marque !

Crédits photos :

Unsplash

Le Lab Politique – Europe 1

Le Slip Français