Focus sur l’Identité Naming et Visuelle de l’Agritech !

par Lauranne Rivière | le 15 mars 2022

Nomen, agence de création de marque, guetteuse de tendances naming, passionnée par la tech, alliée des start-up, ne pouvait que se montrer curieuse de ce phénomène qui a le vent en poupe…

Le digital fait la cour à l’agriculture, et l’agriculture roucoule !

De leur union naquirent Agtech, Biotech, Foodtech et le petit dernier, Winetech.

Des créations naming qui se construisent par mariage de mots pour signifier de manière originale, personnalisée et directement accessible leur exact champ d’innovation. C’est le pouvoir du mot-valise !

Ces jeunes pousses répondent de manière dynamique et pragmatique aux enjeux agricoles de notre société en alliant technologie numérique et savoir-faire industriel Tendances de marché Agritech

Dans ces secteurs d’activité en pleine croissance fleurissent une ribambelle de créations de marques, de quoi enthousiasmer Nomen ! 

Qu’en est-il au niveau de l’Expertise Naming ?

De façon signifiante, la communication naming s’appuie sur le préfixe Agri-, préférant rester intelligible et sémantiquement proche du secteur d’activité, plutôt que de parier sur des locutions abstraites. Comme pour l’appellation désignant les secteurs, le mot-valise condense les principales idées de la solution. C’est par exemple le cas d’Agriloops, concepteur de polyfermes de la gambas au maraichage. Agriodor, lui, dit cette façon particulière de participer à l’agriculture innovante en confectionnant des parfums agissant par biocontrôle. 

Le cousin du mot-valise, le paronyme, inspire particulièrement les nouvelles marques ! 

À la limite de l’homonyme, il partage avec son partenaire de nombreuses similitudes de forme ou d’orthographe et par là, de sonorités. C’est le cas d’Icosytème, e-académie agroécologique. En remplaçant simplement la lettre [E] par la lettre [I], la marque fait référence, de façon sonore et formelle, à son terrain d’action : terrain digital (sonorité [i]), terrain Informatique. En jouant avec le mot écosystème, elle clarifie son rôle d’acteur de la transition agroécologique, tout en invoquant une communauté de formateurs et de soutiens. Sur le même modèle, citons Agriconomie ou Perfarmer. Renvoyant une image maline et décomplexée, un nom paronymique fait débuter la relation par un sourire, il créé la proximité, se fait vecteur de complicité.

Parmi les champs d’évocation privilégiés, les références à l’expérimentation !

Elles sont courantes chez les start-up, caractérisées par leur aspect novateur. Citons Fermalab, fabricants de micro-usines, ou Agrilab, solutions logicielles. La récurrence de mots techniques, comme dans Green Data, Agdatahub, WeatherMeasures,Nanolike, Spacesense, et bien d’autres, illustre cette tendance à la « scienfisation » du naming, au service d’un discours technique légitimé.

En cohérence avec une solution innovante, nombre sont les Branding Stratégies à jouer sur l’émotionnel.

Elles convoquent l’image d’un nouveau monde, d’une nouvelle étape. Parmi eux, Genesis, évocateur d’un renouveau, d’un recommencement, Futura Gaïa, Neofarm, Nextalim, ou encore Naïo, proche du préfixe néo-, et dont les robots portent de vrais prénoms, Ted le robot enjambeur, ou Dino, au poste de désherbage.

Dernière tendance repérée par notre Agence de Naming…

Un goût particulier pour l’emploi de pronoms possessifs.

Inclusifs, ils stimulent l’engagement en impliquant celui ou celle qui le prononce. Ils ont nommé :My Easy Farm, Myophyto, Piloter sa Ferme, Vite Mon Marché,  Votre Machine.com, ou encore, en passant par un pronom personnel rassembleur : Weenat.

Et que se passe-t-il côté Brand Design ?

Au niveau de la création d’identité visuelle, focus sur le logotype.

Il semblerait que le goût pour l’association d’une nuance de bleu à un vert domine.

Le vert tombe sous le sens dans le secteur agricole. Le bleu quant à lui est une couleur consensuelle, qui offre des nuances apaisées, largement plébiscitées au sein des identités visuelles de marque. Un parti pris pour la simplicité donc, à l’image d’un secteur en recherche d’évidence, qui table sur la protection de notre écosystème et une redéfinition saine des réponses aux enjeux environnementaux. La notion de durabilité, chère au secteur, est, elle véhiculée par des formes rondes, circulaires, renvoyant au cycle naturel et marquant le renouvellement, la fiabilité.

Cap agriculture innovante, performante et responsable. Une grande diversité d’approches pour répondre à un seul objectif. En contraste, une certaine cohérence au niveau de l’identité de marque : identité visuelle mais aussi brand name. 

Il ne nous reste plus qu’à souhaiter longue vie à ces noms de marques et aux projets inspirants et positifs qu’ils portent !