Le naming des pubs anglais : une leçon d’histoire

par Lydia Brian | le 17 janvier 2014

Une pinte de bière, un paquet de chips et un propriétaire accueillant – même les affreuses moquettes des pubs anglais occupent une place de choix dans le cœur des anglais, et de plus en plus de l’autre côté de la Manche aussi. Mais ça n’est pas de moquette que l’on souhaite parler aujourd’hui, plutôt des noms de ces pubs, ceux-ci étant bien souvent un indice révélateur de leur origine.bar

Si vous êtes allé en Angleterre, il est fort probable que vous ayez aperçu le Royal Oak sur le chemin de votre hôtel, ou le White Horse à côté du Queen’s Head. Les pubs les plus anciens du pays ont été reproduits maintes et maintes fois à cause d’un continuel recyclage des noms. La question se pose donc, alors que tant de pubs s’enorgueillissent de leur singularité, où est vraiment l’originalité ?

Voici quelques chiffres étayant le propos :

  • Il y a plus de 57 000 pubs de quartier en Angleterre
  • 518 s’appellent Red Lion (le nom le plus populaire)
  • Au moins 426 ont un nom qui inclut le mot Queen (parmi lesquels 212 s’appellent Queen’s Head)
  • 10% des pubs portent un des 20 noms les plus populaires

Red_Lion

Un coup d’œil à la liste des  Noms les Plus Populaires (ou une simple promenade dans la rue) suffisent à voir des tendances claires.

  • Des animaux… Fox & Hounds
  • Des personnes royales… The Queen Victoria
  • Des armoiries (« arms » qui ne signifie pas les bras dans ce contexte)… Masons Arms
  • Des objets (traditionnellement ceux trouvés suspendus à l’extérieur du pub)… The Boot
  • Des couleurs… The Green Man

pubsJPG

Donc, une écrasante majorité des noms est composée de noms existants ou de substantifs. Où est la créativité ? Historiquement, le choix de ces noms très concrets et chosifiés reposait sur le postulat que les gens ne sachant pas lire pourraient tout de même identifier les pubs grâce aux dessins sur les enseignes (ou aux objets suspendus à l’extérieur). Un hommage au pragmatisme dans toute sa grandeur!

bunch of carrots

jolly taxpayer

Cependant, lors d’une promenade dans les Yorkshire Dales ou en jetant un coup d’œil dans une ruelle à Londres vous pourrez tomber sur des établissements aux noms un peu plus insolites. Pourquoi créer le 519ème Red Lion quand vous pourriez avoir le seul Bunch of Carrots du pays ? Ou, s’il y a trop de Queens dans la ville (Heads, Arms, etc.) le Jolly Taxpayer pourrait être une alternative?

Et puis, bien sur, il existe des pubs plus ambitieux qui cherchent à faire le buzz.

riflemanFièrement installé à Stalybridge, The Old Thirteenth Cheshire Astley Volunteer Rifleman Corps Inn, a le nom le plus long d’Angleterre. A l’exact opposé, le ‘pub with no name’ (littéralement : « le pub sans nom »), malgré l’absence de nom ou même de toute signalisation, est adoré par ses fidèles clients du Hampshire.

Alors même que les pubs anglais s’exportent dans le monde entier, leurs noms s’exportent aussi, en se revendiquant souvent de la tradition anglaise. Essayez de trouver The Frog and Rosbif ou The Bowler pendant votre prochaine visite à Paris et vérifiez  si les affreuses moquettes ont été exportées aussi.

Bizarre ou pas, l’ensemble des noms des pubs anglais illustre extrêmement bien des siècles d’événements et de traditions qui ont fabriqué l’histoire sociale de l’Angleterre, et ce qui semble être un nom anodin comme Flying Fox assure en fait que le cheval de course victorieux du premier duc de Westminster sera toujours célébré avec une pinte de bière.

Quand boire une bière permet de réviser son histoire…