Stratégie de Naming des produits Vegan simili-carnés

par Pauline Morel-Rival | le 19 septembre 2023

Dans nos assiettes, les simili-carnés, alternatives écologiques à la viande animale, gagnent en popularité à une vitesse fulgurante.

Vous verrez que ce succès ne repose pas uniquement sur leurs bienfaits écologiques et leur goût incontournable mais bien sur une véritable stratégie de naming.

Accessibilité et Communication Universelle

Parmi les marques de viande végétale qui s’efforcent de parler à un large public, “La Vie” et “HappyVore” se démarquent par leur approche axée sur l’accessibilité et l’inclusion.

Le nom “La Vie” évoque une simplicité et une naturalité universelles, invitant chacun à explorer des alternatives végétales dans son alimentation quotidienne.

HappyVore” apporte une touche de positivité et d’enthousiasme à travers son naming, encourageant un sentiment de bien-être et de plaisir dans la consommation de produits végétaux.

Ces marques ont compris que pour encourager un changement vers une alimentation plus durable, il est essentiel de créer une communication qui parle à tous, quel que soit leur niveau de familiarité avec les viandes végétales.

L’Innovation au Cœur de la Révolution Végétale

Dans le vaste éventail des marques de viande végétale, certaines ont fait le choix d’adopter un positionnement qui se veut plus disruptif.

C’est le cas, par exemple, de “Beyond Meat” , “Meatable” et “Impossible foods” qui ont parié sur le côté novateur du simili-carné.

Le nom “Beyond Meat” lui-même suggère une rupture avec les normes traditionnelles de la viande, démontrant ainsi une recherche constante dans le développement de substituts de viande végétalienne.

“Impossible foods” va plus loin. En effet, son naming laisse supposer que leurs produits sont tellement similaires à la viande, en termes de texture et de goût que c’en est inconcevable, soulignant ainsi son côté disruptif.

Enfin, la marque “Meatable” se présente comme pionnière dans l’industrie du simili-carné comme l’évoque son slogan “the new natural”, en proposant à la vente de la viande élevée biochimiquement.

Non seulement le naming permet aux marques de se différencier les unes des autres mais en plus, il s’agit d’un outil majeur pour les aider à s’adapter à un marché qui n’a de cesse de se transformer.

Un secteur en constante évolution

Malgré sa suspension par le conseil d’Etat en juin 2022, un nouveau projet de décret visant à interdire aux marques de simili-carné d’employer des termes comme jambon, steak ou encore nuggets pour leurs produits à base végétale a été notifié à la commission européenne.

La marque “HappyVore” s’est d’ailleurs amusée de ce projet de décret de 2022 en inventant pour ses produits des noms complétement loufoques.

Malgré tout, ces changements légaux peuvent faire peur.

En effet, changer les noms de produits connus dans l’imaginaire collectif peut inciter le consommateur à se détourner desdits produits.

Cependant, cette évolution réglementaire offre en réalité aux marques une opportunité unique de se distinguer.                                                                                                                 

En effet, elle les pousse à repenser leur communication et à démontrer encore davantage leur engagement envers la transformation du secteur alimentaire.