L’amour est dans l’app’

par Marjorie Bachot | le 13 janvier 2015

LkUSX55gmaxresdefault-595x417-resize

Non, l’amour n’est pas que dans le pré.

Le business des sites de rencontres est florissant depuis plusieurs années, on vous en avait déjà parlé lors de notre création du site turc Asikiss. Si Meetic fait figure de pionnier, voire d’ancêtre (car aujourd’hui à la traîne sur la cible des jeunes), Match.com,  AttractiveWorld et surtout AdopteUnMec sont arrivés en challengers sérieux. Ce dernier a même fini par ringardiser les précédents avec une communication décalée et un ton irrévérencieux.

CPTV

match

adopte

Seulement, aujourd’hui une nouvelle génération d’applications mobiles viennent elles-même bousculer le paysage (et les usages) de la rencontre « amoureuse » (on s’autorise les guillemets car les sentiments ne sont pas toujours de la partie avec ces applications !). En effet, les TinderGrindrBlendrHappn, pour ne citer quelles, ont un succès fulgurant, notamment auprès des jeunes, trentenaires, gays, urbains.

application-mobile-tinder281dd5ef3e4152b17a6457d0243eaf82

 

 

happn-retrouvez-qui-vous-croisez-Dans-la-peau-dune-blogueuse-Application3

blendr1

Les principes de géolocalisation, d’immédiateté et d’instantanéité sont les grandes forces. Certains critiqueront l’abattage consumériste et dénonceront l’objetisation des rapports humains, quand d’autres apprécieront au contraire la spontanéité sans détour et efficace qu’offre la démarche. AdopteUnMec avait préempté ce discours décomplexé (cf. son logo, on ne peut plus explicite), ici on peut non seulement faire son marché, mais aussi apprécier qui, dans son environnement direct, fait de même, tout cela en temps réel. Pratique. Le mythe du bel inconnu croisé par hasard peut désormais se concrétiser, sans trop d’efforts.

Si ces applications redéfinissent les usages en matière de rencontres, elles nous intéressent également d’un point de vue naming car toutes créées sur le même modèle. Dans un autre style Tumblr avait donné le ton avec sa finale en –r et la disparition du -e, expressions devenues aujourd’hui incontournables pour dire communautaire, digital et connecté.  Nous souhaitons une longue vie à ces applications qui semblent avoir de nombreuses vertus… Pourvu que la magie opère !