Le mot #26 : Cocktail

par Clémentine Imbert | le 25 juillet 2014

Cocktail

La star de l’été… Au bord de l’eau, les pieds dans l’herbe ou au sommet d’un rooftop, le COCKTAIL est LA boisson de l’été. Un rapide retour sur l’origine de cette expression bien loin de ce que l’on pourrait imaginer.

Il existe plusieurs hypothèses à ce jour pour désigner l’origine et l’étymologie du mot.

  • Première hypothèse :

Viendrait de la contraction du mot « cocktailed horse » qui signifie  » la queue coupée d’un cheval » pour la faire se redresser. « Tail » voulant dire queue et « Cock » pour l’image du coq qui signifie « se redresser ». On effectuait cette opération uniquement pour les chevaux non pur-sang.

A la fin du 19ème siècle, l’appellation était devenue si populaire qu’est apparue l’utilisation de cette expression pour désigner un homme aux mœurs douteuses.

Il s’agirait d’une simple homonymie pour ce qui est de la célèbre boisson avec le composé cocktail « queue de cop » : mélanges des couleurs, des goûts, faisant échos au croisement  du cheval.

  • Deuxième hypothèse :

Le mot viendrait de la réduction de « peacocktail » due à la couleur de la queue du Paon.

Pour la graphie de ce mot, plusieurs se sont aventurés à sa réécriture, ce qui donna : « coquetel », « coctel », jusq’à Boris Vian qui nous proposa « coquetèle ».

  • Troisième hypothèse :

A la Nouvelle Orléans au début du 19ème siècle, un barman français aurait eu pour habitude de servir les boissons dans des coquetiers, les voyageurs anglais ne sachant pas prononcer correctement le mot le disaient « cocktail ».

 

Alcoolisés ou non, les cocktails font partie des indispensables de cette saison, hauts en couleurs, ils nous permettent de tenir le rythme jusqu’à la rentrée !