IKEA, la force du naming

par Marjorie Bachot | le 27 mars 2014

1782400_10151956111501332_1947342624_o

Avec sa nouvelle campagne d’affichage, IKEA fait encore une fois mouche et preuve d’autodérision en prolongeant sa saga des noms imprononçables.

IKEA1

En effet, véritables marques de fabrique, les noms du géant suédois participent intégralement de l’identité de l’enseigne : ronds en chef et trémas sont ainsi à l’honneur pour typer et renforcer l’origine scandinave. Mais comment convertir en force ce qui aurait pu être une vraie faiblesse d’un point de vue linguistique ?

D’autres marques ont préempté cet axe de communication bien avant IKEA, on pense bien sûr aux leçons de prononciation de la bière blanche belge Hoegaarden, qui en a fait sa signature.

Hoe OK

Plus récemment, le même ressort a été utilisé pour le film Eyjafjallajökull, qui sous-titre « … sinon dites « Le Volcan ».

145264

L’imprononçable comme argument de vente, cela pourrait faire pâlir les créatifs en naming ! Cette auto-dérision est au contraire rafraîchissante. D’ailleurs, pour IKEA la consécration vient certainement des nombreux détournements dont les noms de l’enseigne sont l’objet. Le jubilatoire quizz « IKEA or DEATH » en est un bon exemple. Mutin et joueur, IKEA reste créatif et chérit son naming… rien que pour ça, on dit vive les suédois !